» Skip to content

Tingwall, Shetland

Le petit promontoire situé à l'extrémité nord de Loch de Tingwall, appelé Tingaholm, fut la place du parlement local des Shetland jusqu'à la fin du XVIe siècle.

Tingwall Kirk © Davy Cooper Tingwall Kirk © Davy Cooper Zoom Bien que certains documents relatent des rassemblements se tenant à Tingwall dès 1307, la seule référence à l'assemblée du thing sur le holm provient d'une lettre datant de 1532. On pense que les officiels s'asseyaient autour d'une table grossière en pierre sur le holm, tandis que les représentants se rassemblaient sur la pente en contrebas de l'église. Quand la météo était mauvaise, le thing se rassemblait probablement dans l'église.

Autrefois, Tingaholm était un îlot entièrement entouré d'eau, auquel on accédait par une grève en pierre. Dans les années 1850, le niveau du loch baissa, lui donnant sa configuration actuelle. Dès 1774, la table de pierre avait été enlevée pour augmenter la surface de pâturage, mais les vestiges de la grève sont encore visibles aujourd'hui.

Dans les années 1570, le comte Robert Stewart transféra le thing à Scalloway, même si la place fut utilisée une fois de plus en 1577, quand 700 Shetlandais décidèrent de se plaindre aux préfets royaux d'Edimbourg, des méfaits du foud, le gouverneur local, Lawrence Bruce.

Les things locaux des Shetland

Un bref coup d'œil aux noms de paroisses shetlandaises vous suffira à remarquer qu'un nombre inhabituel d'entre elles comportent l’affixe ting. Chacun de ces noms suggèrent qu'une assemblée locale se tenait là jadis.

This site in Dale, Delting is believed locally to be the site of the Dale thing © Frank Bradford This site in Dale, Delting is believed locally to be the site of the Dale thing © Frank Bradford Zoom Pour la plupart, ces noms se réfèrent à des noms de communes : Aith pour Aithsting, Dale pour Delting, Sand pour Sandsting et Lunna pour Lunnasting. Certains de ces lieux étaient le siège des églises paroissiales, et pourraient bien avoir abrité des figures influentes du Moyen-âge.

D'autres noms en ting existent dans les documents les plus anciens, mais sont devenus inusités. Gnípnaþing apparait dans certains documents vers 1510 et 1682. Le nom signifie « le thing sur les hauteurs » (Vieux norrois gnípa : une colline escarpée) et la tradition orale semble indiquer qu'il désigne une zone autour de la commune de Neap, dans le nord-est de la paroisse de Nesting. Nesting lui-même est un nom en -thing, qui signifie le thing sur le promontoire. Personne ne sait à quel promontoire il se réfère, mais ce pourrait être celui sur lequel se trouve le lieu dit de Neap.

Þvætaþing et Rauðarþing sont présent dans un document datant de 1321. Þvætaþing pourrait s'être trouvé sur le côté ouest, dans une zone où l'on trouve beaucoup de noms de lieux comprenant l’affixe twatt (Vieux norrois þveit : une clairière verdoyante parmi des rochers ou des arbres). Le toponymiste Jakob Jakobsen pense que Rauðarþing pourrait se référer à une zone au nord de Northmavine, connue sous le nom de . Ce nom est présent dans North Roe, qui désigne l'extrémité nord de cette région. Récemment, on a aussi suggéré qu’il pourrait se référer au thing de Reafirth (ou sous sa forme ancienne Ræðarfyrðe), l'ancien nom de Mid Yell.

Local folklore tells us that the thing met at this promontory in Neap, Nesting © Frank Bradford Local folklore tells us that the thing met at this promontory in Neap, Nesting © Frank Bradford Zoom Un document existe qui prouve qu'un thing se serait rassemblé à Gardie dans Mid Yell, une journée d'été de 1538. Cette assemblée montre l'importance de ces things locaux. Étaient présents à cette occasion, le lawman des Shetland (le gardien de la loi), les lawrightmen de Yell et d'Unst, une douzaine d'assesseurs et même un représentant du roi.

Nos noms en ting ne sont pas les seuls à se référer aux cours de justice de l'époque. Le nom herra se réfère à ce qui semble être une ancienne division administrative. Une vieille tradition décrite à Fetlar dans les années 1890, explique que l'île était jadis divisée en trois localités, l'une d'entre elles correspondant à l'Herra d'aujourd'hui. Chaque localité aurait possédé son propre thing. Il existe aussi des Herra à Yell, Lunnasting et Tingwall.

DANS LES ENVIRONS

Tingwall Kirk
En plus d'être le lieu du parlement, Tingwall était aussi la résidence de l'archidiacre des Shetland. L'église actuelle fut construite en 1788, mais on pense qu'une église se tenait là depuis le XIIe siècle. La crypte du jardin de l'église aurait appartenu à cette construction plus ancienne.

La pierre du Meurtre
La tradition veut que cette pierre, se tenant sur le bas-côté de la route à l'extrémité sud du Loch de Tingwall, marque l'endroit où le comte Henry des Orcades et sa suite auraient tué son cousin Malise Sperra en 1389, probablement au cours d'une lutte pour le contrôle des Shetland.

Scalloway Castle © Davy Cooper Scalloway Castle © Davy Cooper Zoom Scalloway
Ce village est situé à un peu plus de 3 km de Tingwall. Les environs comprennent des boutiques, de la restauration, des hébergements et des toilettes. 

Le château de Scalloway

Ce château fut édifié par des forçats en 1599 sous les ordres du comte Patrick Stewart. Pendant les dernières années de son existence, le thing (qui avait été transféré depuis Tingwall au début des années 1570) se tenait dans le grand hall du château ; la dernière assemblée se tint en 1608. La construction, aujourd'hui à ciel ouvert, fut habitée pendant plus de cent ans. Elle est maintenant sous la protection de l'organisme du patrimoine écossais, Historic Scotland, et est ouverte au public.

Musée de Scalloway

Le musée adjacent de Scalloway propose une exposition fascinante sur les exploits guerriers des héros de la résistance norvégienne, les Shetland Bus, qui firent du village leur base secrète pendant la seconde guerre mondiale.

Shetland Museum and Archives © Davy Cooper Shetland Museum and Archives © Davy Cooper Zoom Lerwick
Capitale des Shetland, Lerwick est située à 11 km seulement de Tingwall. Vous y trouverez des magasins, de l'hébergement, de la restauration, un bureau de poste, des distributeurs de billet, un supermarché et un office de tourisme.

Le musée et les archives des Shetland

Clef de voûte de la culture et de l'héritage unique des Shetland, le musée et les archives de Lerwick, possèdent plus de 3000 artefacts comprenant des documents audio et des images guidant les visiteurs dans un dédale de 6000 ans d'histoire, des origines géologiques à l'époque contemporaine.

INFORMATION AUX VISITEURS

Visiter les Shetland
Choisie comme l'une des meilleures destinations touristiques par les guides de voyage Lonely Planet, les Shetland jouissent d'une diversité de faune étonnante, d'un paysage spectaculaire et d'une culture riche et vivante. Plus de 6000 ans d'histoire, 138 plages de sable fin, et à peu près 19 heures de lumière pendant les mois d'été : les Shetland ont tout pour plaire. 

Géologie
En 2010, les îles ont acquis le statut mondial de Géoparc en reconnaissance de leur incroyable patrimoine géologique. Des anciens plateaux océaniques aux volcans éteints, presque tous les phénomènes géologiques connus de l'être humain y sont présents, ce qui fait des Shetland l'un des endroits d'Europe les plus diversifiés géologiquement. 

Mousa Broch, part of the Crucible of Iron Age Shetland © Davy Cooper Mousa Broch, part of the Crucible of Iron Age Shetland © Davy Cooper Zoom Archéologie
Les îles peuvent se vanter de posséder quelques uns des monuments mondiaux les plus renommés. À Jarlshof, traversez plus de 4000 ans d'histoire ; à Old Scatness, visitez les villages de l'âge de fer les mieux préservés d'Europe du Nord ; visitez Mousa et son broch vieux de 2000 ans (construction de l'antiquité), le plus complet qui soit. Le passé des Shetland est inscrit dans chaque colline. Des habitations et des tombes préhistoriques aux grandes maisons des Vikings, tout y est. Il ne vous reste qu'à les découvrir. 

Les paysages
Les Shetland sont un paradis pour les amoureux de la nature. Observez les baleines et les loutres sur la côte, cherchez des plantes rares de l'arctique ou observez nos spectaculaires colonies d'oiseaux pour y découvrir le macareux, l'un des millions d'oiseaux qui se rendent sur nos côtes chaque année. Les poneys Shetland, de renommée mondiale, sont présents partout sur les îles, paissant au bord des routes ou dans les bruyères des collines ; ce ne sont pas des animaux sauvages, ils appartiennent tous à des éleveurs. 

Culture
La culture des Shetland est riche et diversifiée. Nous possédons une longue histoire associée à celle de la Scandinavie, et vous pourrez percevoir cet héritage norrois dans la langue parlée et dans les noms des lieux. Notre drapeau, qui combine la croix de St André et la croix scandinave, reflète les liens que nous entretenons avec l'Écosse et la Scandinavie. Les îles sont connues pour leur riche tradition musicale et les musiciens talentueux qu'elles produisent. Durant toute l'année, elles accueillent un certain nombre de festivals, dont le Shetland Folk Festival de renommée mondiale. Des festivals annuels du livre et du film existent aussi, sans oublier le très célèbre festival du feu : Up Helly Aa. Les industries traditionnelles, l'élevage et la pêche, existent encore aujourd'hui. Bien que de nombreuses méthodes traditionnelles aient été remplacées par la technologie moderne, vous pourrez encore les observer à certains endroits. Autre produit shetlandais illustre : les tricots. Aujourd'hui les exportations des tricots de Fair Isle et de dentelle fine des Shetland perpétuent cette magnifique tradition locale.

Pour s'y rendre :
Les îles Shetland sont facilement accessibles par avion (www.flybe.com) ou en bateau (www.northlinkferries.co.uk

Vols nationaux, Ferrys and Bus : www.zettrans.org.uk

LOCALISATION

COORDONNÉES

Promote Shetland
Shetland Museum & Archives
Hay's Dock
Lerwick
Shetland
ZE1 0WP

Tél : 00 44 1595 989898
Email : info@shetland.org

ÉTYMOLOGIE ET SIGNIFICATION

Vieux norrois Þingvöllr : champ du parlement

TÉLÉCHARGEMENTS

FINANCEMENT DU PROJET