» Skip to content

Qu'est-ce qu'un thing?

Le « thing », terme dérivé du vieux norrois þing, se réfère aux anciennes assemblées qui se tenaient dans les pays d'Europe du Nord, suite à la dissémination de notre patrimoine scandinave. On a décrit les things comme le berceau viking de la démocratie car leur naissance constituait la première tentative d'introduire un système représentatif permettant de régler les différents sur une place publique neutre, de façon non-violente, plutôt que par des querelles sanglantes.

L'importance et la réussite de ce système ont conduit les Vikings à l'exporter depuis leurs terres natales scandinaves vers leurs colonies, dans toute l'Europe du Nord. Nous pouvons identifier de nombreuses places grâce à la toponymie locale en « thing », « ting », « ding », ou « fing ». En voici quelques exemples : Gulating (Norvège), Tingwalla (Suède), Þingvellir (Islande), Tinganes (Îles Féroé), Tingwall (Shetland et Orcades), Dingwall (Écosse), Tynwald (Île de Man) et Fingay Hill (Angleterre).

Lorsque les Vikings et les premiers colons scandinaves investissaient une nouvelle place, ils y apportaient leurs coutumes et leur système juridique. Les décisions politiques étaient prises lors de l'assemblée du thing, les lois y étaient proclamées, les disputes réglées. Les séances étaient supervisées par un dirigeant local et par le lögsögumaður (le chroniqueur de la loi), dont le rôle était de mémoriser et de réciter les lois. Dans le cadre de certains things, les Althings, tout homme libre avait le droit de vote. Pour d'autres things, les « things de la loi », c'est la couronne et les communautés locales qui agissaient conjointement pour interpréter la loi. 

Le thing était aussi la place d'une activité religieuse, commerciale et financière. À Thingvellir en Islande, il est possible d'admirer les vestiges des cabanes où les commerçants venaient faire des affaires avec les populations qui assistaient à l'assemblée.

Le système des things, qui consiste à partager et à encadrer l'exercice du pouvoir, est encore présent dans les institutions contemporaines. Plusieurs things sont encore actifs de nos jours. Le parlement islandais est toujours connu en tant qu'Althing ; les parlements norvégien et féringien sont appelés respectivement Storting et Løgting. Chaque année au milieu de l'été, à Tynwald Hill, le parlement mannois, connu sous le nom de Tynwald, tient séance sur l'ancienne butte du thing.

Dans le cadre actuel de la mondialisation croissante, l'histoire des things nous rappelle l'importance de cadres juridiques forts et des tentatives de résoudre les conflits sans avoir recours à la violence.

INFOS RÉCENTES

RSS

The THING Sites GeoTour

The THING Project has teamed up with the folk over at geocaching.com to create an official Thing Sites GeoTour.

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour et les infos par email.

FINANCEMENT DU PROJET